Guadalupe Martinez

Argentine/Colombie-Britannique

Le travail de Guadalupe Martinez se focalise sur la relation entre la performance, l’espace et la matérialité. La pratique de l’artiste, qui a grandi à Buenos Aires, a été façonnée par le paysage urbain et les conditions historiques et sociales de la ville; elle est aussi portée par une esthétique politique.

Marquée par son immigration au Canada, l’artiste estime que cette expérience particulière se manifeste dans sa recherche par une sensibilité attentive aux problématiques spatiales et politiques liées à son environnement. Elle use de la performance et de la tridimensionnalité pour créer des œuvres qui activent, sur le plan mnémonique, des espaces et des objets trouvés, les animant en de nouvelles structures de signification et de résistance. Sa pratique traduit toujours un engagement envers les histoires locales de colonisation, d’immigration et de gentrification, tout en prenant en compte l’histoire des mouvements féministes, de la performance, de la vidéo et de l’art activiste. La pédagogie, l’éducation somatique et la collaboration représentent des éléments fondamentaux dans la philosophie de guérison de Martinez.

Guadalupe Martinez enseigne la performance à l’Université de Colombie-Britannique et à l’Université Emily-Carr à Vancouver. Son travail a été présenté à travers le Canada, aux États-Unis, en Italie, en Argentine et au Mexique.

Présenté par DARE-DARE