Cindy Baker

Alberta

Vivant et travaillant entre Lethbridge et Edmonton, en Alberta, Cindy Baker réalise des œuvres alimentées à la fois par un fort engagement éthique et communautaire, et par des recherches critiques et sociales prenant appui sur les théories de l’art et sur d’autres qui proviennent des études queer, du genre, sur la « race », sur les handicaps et sur la fat acceptance. Avec une pratique d’artiste-chercheure interdisciplinaire évoluant entre les arts et les sciences humaines, elle fait appel à divers matériaux et techniques, allant de l’artisanat à la production numérique à la performance, dans une perspective tant théorique et conceptuelle qu’éphémère. Baker s’inspire largement de ses deux décennies d’expérience dans les milieux artistiques, queer et anti-grossophobes (fat communities), notamment comme travailleuse au sein de plusieurs OBNL à travers l’Ouest canadien. Actuellement, elle est chargée de cours à l’Université de l’Alberta, en parallèle à son travail de consultante en développement infrastructurel et de technicienne de montage.

Baker est titulaire d’une maîtrise en art de l’Université de Lethbridge, où elle a bénéficié d’un financement du CRSH pour ses recherches sur le corps absent dans les pratiques performatives. Elle est représentée par la galerie dc3 Art Projects à Edmonton.