Exposition : Somewhere Else

VIVA! Art Action
28 août

Entre l’expérience en direct et la documentation existante, cette exposition se veut une recherche de la persistance de l’image versus l’action. « Je n’ai jamais vraiment prêté attention à la documentation de mes performances, j’étais trop préoccupée et concentrée sur ma présence et sur l’œuvre à faire. La documentation dont je dispose existe à cause des autres, habituellement mes hôtes. Certains de ces documents sont bons, d’autres moins. La documentation de ces œuvres, saisies en général depuis un seul point de vue, par un seul objectif, est devenue plus forte, étrangement, que mes propres souvenirs de l’expérience vécue, surtout dans le cas des œuvres plus anciennes. La pratique consistant à projeter ces images, à en parler et à en reparler me place à nouveau, moi l’artiste, dans une position présente et distante tout à la fois. »

Rebecca Belmore (Anishnaabe) est membre de la Première Nation Lac Seul de Frenchman’s Head en Ontario, Canada. Née à Upsala en 1960, elle vit actuellement à Montréal, au Québec. D’une élégance désarmante, les œuvres de Belmore évoquent les liens entre corps, territoire et langue, et la violence que leur a imposée le colonialisme. Belmore a représenté le Canada à la Biennale de Venise en 2005. Elle a obtenu le Prix du Gouverneur général en arts visuels et médiatiques en 2013.