Avant-propos — vu d’ici et des œuvres antérieures

septembre 30th, 2013
Marc-Antoine K. Phaneuf

VIVA! commence demain.

Six jours d’art vivant autour du Bain Saint-Michel.

Mettez ça à votre agenda parce que

parce que Bélinda Campbell présentera le Boléro de Bonnes Boucles et parce que ce personnage mi-clown mi-danseuse est finement dérisoire et inclassable

parce que Carlos Martiel a un sens très fort de l’image choc, poétique et crue, et que tout laisse croire que son action sera percutante

parce que Celeste Marie Welsh a déjà performé étendue dans un cercueil de verre couvert de glace, ce n’est pas rien

parce que le Contrary Collective composé de Cathy Gordon, Ulysses Castellanos et Terence Houle semble capable de tout, et spécifiquement des pires niaiseries, parce que Ulysses Castellanos a déjà été une piñata humaine et que Terence Houle passe un peu trop de temps à performer sur un ring de lutte

parce qu’Étienne Boulanger aime s’inculquer des épreuves parfois saugrenues, toujours inquiétantes, en vue d’émerveiller le public

parce qu’Helena Martin Franco promènera son kiosque kitsch dans le Mile-End et promet des « miracles, bénédictions, manœuvres, prières, apparitions, ventes, porte-bonheurs de toutes sortes, » ce n’est pas rien

parce que la démarche artistique de Jean-Baptiste Farkas a l’air entièrement basée sur la destruction d’objets

parce que Marlène Renaud-B. est fascinée par les néons, les miroirs et les tables-tournantes, et qu’une œuvre d’art rassemblant des néons, des miroirs et des tables-tournantes ne peut forcément pas être mauvaise

parce que Paul Maheke a disséminé des pavillons poétiques dans le quartier et qu’il faudra les trouver

parce que Teresa Maria Diaz Nerio fera un hommage à Sara Bartman et parce qu’on ne peut rester indifférent devant ce personnage historique

parce que Tomasz Szrama a de la gueule en photo et semble en mesure de fumer plusieurs cigarettes simultanément

parce que Victoria Stanton aime les choses simples, comme faire une salade (à l’instar de la performance d’Alison Knowles), ou imiter des attractions de bord d’autoroute

parce que plusieurs des artistes feront une performance spécifique pour le Bain Saint-Michel, nommons entre autres Kineret Haya Max qui poétisera probablement un détail de l’espace ambiant

parce que Basil AlZeri préparera chaque soir un repas pour tous et que tout ce que ce gars-là fait est juste merveilleux, je dis ça parce qu’il m’a déjà offert sans même me connaitre — un t-shirt de Canadian Art, ce n’est pas rien

parce qu’il y a dans la programmation officielle six autres artistes que je n’ai pas nommé mais qui seront bien présents

parce que même après tout ça — et bien plus — il y aura moyen d’en voir encore plus, en sautant dans une navette dimanche après-midi et filer à Laval pour voir un volet OFF organisé par Verticale avec Marie-Claude Gendron, Jean-Sébastien Vague, Hugo Gaudet-Dion et Véronique Guitard, et Anne Parisien et Christian Bujold, ça non plus ce n’est pas rien!

Oh oui.

C’est VIVA!, mon amour. Attache ta tuque avec de la broche.

Laisser une réponse